L'actualité du Défi Mobilité

Une carte interactive pour se rapprocher

Se situer pour créer son équipage de covoiturage

Afin de faciliter les échanges et la création d'équipage de covoiturage, la référente Défi Mobilité de la ville de Chantonnay propose aux employés d'utiliser une carte interactive où chacun pourra préciser sa ville de résidence ainsi que Leurs propositions de covoiturage.

La carte est accessible via le lien
https://umap.openstreetmap.fr/fr/
Les employés peuvent ainsi se mettent en relation pour covoiturer lors de leur déplacement domicile-travail mais aussi se retrouver afin de partager un itinéraire vélo ou un bout de chemin à pied.
Pour rentre la carte accessible au plus grand nombre, celle-ci est également disponible en version papier sur le site de la Mairie.

La carte évoluera avec les propositions de chacun et est consultable à tous moments.

Continuons ensemble et à bientôt.

Autres actualités du défi

  • Retour sur le Défi Mobilité 2021 par IRIGO en partenariat avec ALM

    Retour sur le Défi Mobilité 2021 par IRIGO en partenariat avec ALM

    16 entreprises du territoire d’Angers Loire Métropole ont relevé le Défi Mobilité en Pays de La Loire !

  • « Partir à l’école du bon pied » - CC du Pays de Pouzauges

    « Partir à l’école du bon pied » - CC du Pays de Pouzauges

    Pour animer cette nouvelle édition du Défi, le Groupe de Travail Mobilités ( avec des élus et des citoyens) s’est fixé des objectifs et s’est intéressé plus particulièrement à l’encombrement des parkings des écoles.

  • T’covoit, le covoiturage des étudiants nazairien

    T’covoit, le covoiturage des étudiants nazairien

    Quotidien, Week-ends, soirées… T’covoit est la solution de covoiturage pour les étudiants. Les jeunes menant à bien leurs études à Saint Nazaire peuvent proposer et chercher des trajets sur la page Facebook du groupe. Aujourd’hui T’covoit s’associe à Ouestgo.fr.

  • A Bouillé-Courdault, on se rend à l'école en calèche

    A Bouillé-Courdault, on se rend à l'école en calèche

    Et si on optait pour la calèche plutôt que le bus pour réaliser les déplacements domicile-école